Cahier de texte 1ère S

Dimanche 10 juin 7 10 /06 /Juin 15:17
La part du génotype et la part de l'expérience individuelle dans le fonctionnement du système nerveux


nervecell.gif

 
Le système nerveux est le système qui coordonne nos mouvements musculaires, contrôle le fonctionnement de nos organes, véhicule les informations sensorielles et motrices et régule la pensée et les émotions.
Problème général : Quelle est la part du génotype et de l’expérience individuelle dans le fonctionnement de ce système ?
 
12/04              I/ Fonctionnement du système nerveux.
Introduction
TRAVAIL         Contrôle le 16/05 sur « Divergence et phénomènes liés ».
 
02/05                          A/ La réalisation d’un phénotype comportemental : le réflexe myotatique.
1. Description du réflexe myotatique.
2. Les voies nerveuses du réflexe myotatique.
a. Le circuit nerveux du réflexe myotatique.
b. Les neurones.
 
03/05                                                 c. Le circuit neuronique d’un réflexe myotatique : le réflexe Achilléen.
B/ Le message nerveux est une combinaison de signaux électriques.
1. Le potentiel d'action représente le signal élémentaire.
2. Au niveau du neurone le message est codé en fréquence.
3. Au niveau du nerf le message est codé en amplitude.
 
15/05   Sortie sur le terrain dans la vallée de l’Orne.
 
16/05    Contrôle sur « Divergence et phénomènes liés ».
 
23/05   TP Exploitation de la sortie sur le terrain (géologie).
 
24/05                          C/ La transmission des messages nerveux : les synapses.
1. La synapse, discontinuité entre deux cellules.
2. Un franchissement chimique grâce aux neurotransmetteurs.
 
30/05   TP Exploitation de la sortie (morphologie des végétaux).
 
31/05                         D/ Le traitement des messages nerveux par les centres nerveux : l’intégration.
1. Une expérience chez la blatte : p208.
2. Traitement des messages afférents dans le cas du réflexe myotatique.
 
06/06   TP logiciel « nerf ».        
E/ La part du génotype dans le fonctionnement du système nerveux.
II/ Le cortex sensoriel et la plasticité du système nerveux central.



BONNES VACANCES !

Par C. Halbert - Publié dans : Cahier de texte 1ère S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 26 avril 4 26 /04 /Avr 09:20
DIVERGENCE ET PHENOMENES LIES
 

04-30-w.gif

La surface de la Terre est formée de plaques en mouvement (tectonique des plaques).
Les mouvements de divergence ont lieu au niveau des dorsales océaniques.
 
Problème général:
Comment l’activité des dorsales océaniques explique-t-elle les mouvements de divergence ?
 
28/03              Introduction : la topographie des fonds océaniques.
 
TRAVAIL   Placer les légendes sur la fiche « Présentation de la topographie des fonds océaniques » pour le 29/03.
 
29/03              I. L’activité magmatique des dorsales forme la lithosphère océanique.
                                   A/ Un complexe de roches caractéristiques de la croûte océanique.
B/ La genèse du magma basaltique.
 
04/04                         C/ La cristallisation : du magma aux roches de la croûte.
 
II. L’évolution de la lithosphère océanique.
                                   A/ L’hydrothermalisme des dorsales.
 
05/04                 B/ Le métamorphisme.
                                   C/ Epaississement et augmentation de la densité.
 
III. L’activité tectonique des dorsales est caractéristique d’un mouvement en extension.
                                   A/ Des séismes superficiels très fréquents.
                                   B/ Des failles au niveau du rift.
 
11/04              IV. Les étapes de la formation d’un océan.
                                   A/ Deux étapes majeures ouvrent un océan au sein d’une plaque continentale.
                                               1. Le stade rift continental = fossé d’effondrement.
                                               2. Le stade océan étroit (ouverture océanique).
 
12/04                         B/ Les marges passives des océans témoignent de l’histoire de l’ouverture océanique.
                                               1. Des blocs basculés au niveau de la marge continentale passive.
                                               2. Les roches sédimentaires des marges passives.
Par C. Halbert - Publié dans : Cahier de texte 1ère S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 24 février 6 24 /02 /Fév 16:33

MORPHOGENESE VEGETALE ET ETABLISSEMENT DU GENOTYPE

Au sein d'une même espèce végétale, les individus présentent des caractères morphologiques relativement constants, transmis d'une génération à la suivante. La morphologie d’un végétal dépend donc en partie des caractéristiques génétiques de l’espèce.
Cependant, la morphologie d'un végétal peut varier en fonction de son environnement.
Dans un même milieu, des espèces distinctes peuvent présenter des caractéristiques morphologiques semblables. Ce phénomène est appelé convergence évolutive.
Par ailleurs des individus d’une même espèce peuvent avoir, en fonction de leur environnement, une morphologie différente.
 
Problème général : Comment sont contrôlées la croissance et la morphologie des végétaux ?
 
24/01         Introduction: La morphologie des végétaux.
 
25/01         I. La morphogenèse végétale résulte de la croissance et de la différenciation cellulaire.
                                   A/ Deux mécanismes cellulaires permettent la croissance du végétal.
                                   B/ La différenciation cellulaire.
 
07/02   TP  Observations microscopiques:
                    - coupe longitudinale de racines,
                    - coupe transversale de racines,
                    - coupe transversale de feuille.
 
08/02  CONTRÔLE "Lithosphère et tectonique des plaques".
 
14/02  TP  Observation microscopiques:
             Observation de cellules en mitose dans une coupe transversale de racine.
15/02         II. La mitose, un processus de division propre aux cellules Eucaryotes.
                       A/ Les étapes de la mitose.
                                   B/ La réplication du matériel génétique.
                                               1. Une réplication quantitative.
 
21/02                         2. Une réplication qualitative.
 
22/02                 C/ Mitose et interphase se complètent au cours du cycle cellulaire.
 
14/03 TP Plasmolyse
 
15/03         III. Contrôle de la croissance chez les végétaux.
A/ Les particularités de la paroi végétale permettent la croissance par auxèse.
 
21/03                          B/ Le développement d’un végétal est influencé par des facteurs externes.
1. Développement d’un végétal en relation avec la lumière.
a. L’étiolement.
b. Le phototropisme.
                                               2. Développement en relation avec un obstacle : le thigmotropisme.
TP Action des Gibbérellines (première partie)
 
22/03                          C/ Des hormones végétales contrôlent la morphogenèse.
                                               1. L’Auxine contrôle la croissance des tiges.
                                               2. Des hormones orientent le développement.
 
28/03 TP Action des Gibbérellines (résultats)
 
TRAVAIL   Devoir commun de SVT le jeudi 03 mai : tout réviser depuis le début de l’année !
Par C. Halbert - Publié dans : Cahier de texte 1ère S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 20 décembre 3 20 /12 /Déc 17:39

LITHOSPHERE ET TECTONIQUE DES PLAQUES

 

En 1912 Alfred Wegener énonce la théorie de la « dérive des continents », selon laquelle les continents se déplacent, mais il ne parvient pas à expliquer le mécanisme de ces mouvements.

Ce n'est que vers la fin des années 60 que les scientifiques mettent au point un modèle global qui permet de comprendre l'origine des mouvements mis en évidence par Wegener et qui explique la répartition des reliefs terrestres, ainsi que la répartition des séismes et des volcans. C'est le modèle de la tectonique des plaques.
 
Problème général : Quels sont les fondements de la tectonique des plaques ?
 
20/12      I. Mise en évidence des plaques.
 
21/12         CONTRÔLE  "Structure et composition chimique de la Terre interne".
 
10/01      I. Mise en évidence des plaques (suite et fin).
             II. Les plaques sont en mouvements.
                           A/ Le paléomagnétisme.
                                 1. Le champ magnétique terrestre.
 
11/01           Correction contrôle "Structure et composition chimique de la Terre interne".
                              2. Les anomalies de la croûte océanique.
                                3. La migration apparente des paléopôles.
 
17/01          B/ Les alignement volcaniques de points chauds.
                         C/ L'âge des sédiments océaniques.
                    
18/01          D/ La géodésie spatiale.
 
            III. Le moteur de la tectonique des plaques.
                        A/Origine de la chaleur interne du globe.
 
24/01               B/ Convection mantellique et mouvement des plaques.
                         C/ Origine des points chauds.
 
TRAVAIL    Contrôle sur    "Lithosphère et tectonique des plaques"   le jeudi 08 février. 
Par C. Halbert - Publié dans : Cahier de texte 1ère S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 28 novembre 2 28 /11 /Nov 16:56

STRUCTURE ET COMPOSITION CHIMIQUE DE LA TERRE INTERNE

terre1.gif
Problème général
:
La Terre à un rayon de 6370 Km et les forages les plus profonds ne dépassent pas 13 Km. Comment connaître l’intérieur de la Terre ?

16/11      I. La structure interne de la Terre.

                         A/ Etablissement du modèle de la structure de la Terre : utilisation des ondes sismique.

                            1. Propriété des ondes sismiques.

                            2. Variation de la vitesse propagation des ondes sismiques avec la profondeur. 

22/11         TP ZONE D'OMBRE

23/11          CONTRÔLE 3

29/11                  3. Discontinuités et caractéristiques physiques de la Terre.

                                   a. La lithosphère et l'asthénosphère.

                                   b. Mise en évidence du Moho.

TRAVAIL: exercice "Mise en évidence du Moho"

30/11                Correction du Contrôle 3

                          Exercice "  Mise en évidence du Moho"      

                                   c. Mise en évidence de la limite manteau/noyau.

06/12        TP "Constituants des enveloppes accessibles"

                      Première partie: étude macroscopique des roches et observation au microscope polarisant du granite.

07/12               B/ La formation de la Terre explique sa structure.

               II. La composition chimique de la Terre.

                        A/ La composition des enveloppes accessibles à l'observation directe.

                            1. De la composition minéralogique à la composition chimique.

                            2. Conditions de cristallisation et texture des roches.

                                                                             (à compléter prochainement...)

                       B/ La composition des enveloppes inaccessibles.

                            1. Le manteau profond.

13/12       TP "Constituants des enveloppes accessibles"

TRAVAIL: exercice "Formation des roches magmatiques".

 14/12                   (A/ 2. Conditions de cristallisation et texture des roches.)

                           2. Le noyau.

TRAVAIL: contrôle sur "Structure et composition chimique de la terre interne" le jeudi 21 décembre.

                     Deuxième partie:  observation au microscope polarisant du basalte et de la pérodotite.

             TP Texture des roches magmatiques (cristallisation de la vanilline).

 

Par C. Halbert - Publié dans : Cahier de texte 1ère S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 24 octobre 2 24 /10 /Oct 12:06
REGULATION DE LA GLYCEMIE ET PHENOTYPES DIABETIQUES
 
Problème général : Comment notre organisme maintient-il la glycémie constante ?
 
Introduction
I. Régulation de la glycémie.
A/ Les organes impliqués dans la régulation de la glycémie = organes effecteurs.
 
TRAVAIL : contrôle (2h) le 19/10/06 sur toute la partie
« Du génotype aux phénotype, relations avec l’environnement. »
 
18/10/06        TP Foie lavé
 
19/10/06        CONTRÔLE 2
25/10/06         1. Le rôle du foie.
                        2. Les formes de stockage du glucose.
             B/ La commande des organes effecteurs.
08/11/06          1. Action des hormones pancréatiques.
Recherches Internet sur le diabète.
09/11/06
                        2. Communication entre le pancréas et les organes effecteurs.
             C/ Le système réglant en action.

15/11       II. Les phénotypes diabétiques.

                   A/ Des diabètes différents au niveau cellulaire.

                   B/ Rôle des gènes.

                   C/ Rôle de l'environnement.

                   D/ Diabète et médecine prédictive.

TRAVAIL: DS sur REGULATION DE LA GLYCEMIE ET PHENOTYPES DIABETIQUES

le jeudi 23 novembre (2 heures).

Par C. Halbert - Publié dans : Cahier de texte 1ère S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 24 octobre 2 24 /10 /Oct 10:58

DU GENOTYPE AU PHENOTYPE, RELATIONS AVEC L’ENVIRONNEMENT

 

 

Problème général : Quels sont les rôles respectifs des gènes et de l’environnement dans l’établissement du phénotype d’un individu ?
 
06/09/06      TP échelles phénotype
 
07/09/06        I. Le phénotype.
A/ Des phénotypes à différentes échelles.
B/ Le phénotype dépend des protéines.
            1. Les protéines sont des enchaînements d’acides aminés.
            2. Les protéines dépendent du génotype.
C/ Les différents niveaux de définition du phénotype sont liés.
Par C. Halbert - Publié dans : Cahier de texte 1ère S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 23 octobre 1 23 /10 /Oct 11:34

13/09/06        TP Propriétés des enzymes

 

14/09/06        II. Des protéines essentielles : les enzymes.

A/ Activité des enzymes.

            1. La catalyse enzymatique.

            2. La double spécificité des enzymes.

B/ Mode d’action.

1. Informations apportées par l’étude de la vitesse des réactions enzymatiques : complexe enzyme-substrat.

2. Informations apportées par l’étude de la structure tridimensionnelle de l’enzyme : le site actif.

3. Les modalités de la catalyse enzymatique.

 

TRAVAIL : Exercice : « le mode d’action des enzymes »

 

20/09/06        TP Cinétique enzymatique: effet de la concentration substrat. 

 

21/09/06                    C/ Importance de la structure spatiale.

1. Influence du génotype

2. Influence de l’environnement.

a/ Effet de la température.

b/ Effet du pH.

 

TRAVAIL : contrôle le 28/09/06 sur I. Le phénotype. et II. Les enzymes.
Par C. Halbert - Publié dans : Cahier de texte 1ère S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 22 octobre 7 22 /10 /Oct 11:36
27/09/06     III. La synthèse des protéines.
A/ Information génétique. 
TP Biosynthèse protéines
 
28/09/06        CONTRÔLE 1 (I + II)
B/ Localisation de la biosynthèse des protéines.      
C/ Transcription : production d’ARNm.
1. L’ARNm
 
04/10/06                                2. Modalités de la transcription
D/ Traduction : production de la chaîne polypeptidique.
1. Code génétique
2. Propriétés du code génétique.
TP  Traduction.
 
05/10/06                     3. Le déroulement de la traduction.
Par C. Halbert - Publié dans : Cahier de texte 1ère S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 21 octobre 6 21 /10 /Oct 11:39
05/10/06       IV. Relations génotype, phénotype et environnement.
A/ Relations génotype/phénotype.
1. Importance des allèles.
2. Un phénotype peut dépendre de l’expression de plusieurs gènes.
 
11/10/06     TP Action de l’environnement.
 
12/10/06                    B/ Action de l’environnement.
1. Sur le phénotype macroscopique.
2. Sur l’activité des protéines.
3. Sur l’expression de l’information génétique.
4. Sur le génotype.
Par C. Halbert - Publié dans : Cahier de texte 1ère S
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus